Maman en peine: forum sur la dépression post partum et le babyblues

Ce forum a pour but d'informer et d'aider les mères (et les pères) en souffrance avec leur enfant (dépression post-partum). C'est un sujet peu connu et il est important que les femmes qui en souffrent se rendent compte qu'elles ne sont pas les seules.
 
AccueilPortailCalendrierMembresS'enregistrerRechercherFAQConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de la petite Maine Coon

Aller en bas 
AuteurMessage
MaineCoon
Etoile du forum
Etoile du forum
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: L'histoire de la petite Maine Coon   Sam 11 Juin - 15:58

Coucou les filles,
Je n’ai pas encore écrit mon histoire et j’aimerais bien vous la faire partager…
Tout d’abord ma grossesse, dans l’ensemble ça c’est passé, mon col avait un peu bougé à 6mois donc arrêt pour me reposé et samabiol pour arrêter les contractions. Mais en fin de grossesse malaise vagal, perte de connaissance, heureusement que mon homme était avec moi ce jour là. Direction les urgences, après quelques examens, rien de grave, tout va bien pour moi et le bébé, c’est parce que je m’étais couché sur le dos (mal au dos) et que la veine cave a était compressée avec le poids du bébé...
Pour l’accouchement, tout c’est a peu près bien passé, très long, j’ai commencé à avoir des contractions à 16h et j’ai accouché le lendemain à 11h45, ce jour là plus de place en salle d’accouchement, j’ai du attendre dans une autre salle et je n’ai eu ma péridurale qu’a 7h le matin ouverte à 9, soulagement. La naissance un vrai moment de bonheur, c’était mon bébé son mon ventre, plus rien n’avait d’importance. Il n’y a eu que la première tété qu’il a refusée et qui m’a un peu contrarié.
Le retour dans la chambre, fatigué et un stress quand mon homme est parti. Je n’ai pas dormi de la nuit car bébé pleuré beaucoup. Le lendemain une sage femme me dit qu’il n’arrivait pas à téter elle m’a donné des conseils et ensuite mon séjour à la maternité c’est bien déroulé (une journée ou j’ai un peu pleuré, le fameux baby bleus je pense).
Le retour à la maison et le début des complications. En rentrant mon fils ne dormais toujours pas beaucoup la nuit, il se réveillé très souvent pour demandé à mangé (il buvait souvent mais très peu), j’avais à peine le temps de m’endormir qu’il se réveillé, quelques jours après je n’arrivais même plus à me rendormir entre les tétés. De plus, il pleurait de plus en plus la journée. J’appelle le mon médecin pour lui demandé des conseils pour mon fils et lui parlé que je n’allais pas bien. Il me dit que mon bébé à des coliques rien de grave. Pour moi il prend ma tension j’étais à 8,6 de tension (d’où les vertiges), il me dit je ne peux rien vous donner comme vous allaité mais reposé vous et ça ira mieux (facile à dire !).
Les jours suivants, m’a tension toujours baisse je décide d’arrêté l’allaitement, le médecin me donne à caché pour couper le lait et un caché pour remonté la tension. Alors de ce jour rien ne va plus, mon fils refuse les biberons et pleurs encore plus, encore plus dans nos bras, j’ai du mal à la calmer et deviens tout bleu par moment. (Je culpabilise trop d’avoir arrêté l’allaitement) Je vais voir une pédiatre, elle me rassure, elle me dit qu’il a des coliques et qu’il a besoin d’un traitement (mon généraliste ne lui avait rien donné) et quand il devient tout bleu ce n’est pas grave il fait des spammes du sanglot c’est qu’il a déjà un fort caractère. Le traitement fonctionne bien, il pleur moins et on trouve un lait qu’il aime, les repas reste toujours galère (jusqu'à ses deux enfants environs), mais il mange et prend son poids normalement.
De mon côté la dépression s’installe, je suis crevé, je refais un malaise, d’un coup je voie tout bizarrement comme si j’étais dans un autre monde, je parle tout doucement, une drôle de sensation. Dans l’après midi je devais aller retiré les fils suite à mon accouchement, j’en parle à la sage femme, elle me dit de ne pas m’inquiéter que je faisais un peu de diabète pendant la grosse et que ça doit être une « chute du taux de sucre ».
De là on décide de demandé à ma mère de venir à la maison, mais a la place de me rassuré elle ne me fait que me rabaisser, me donner des mauvais conseils et en plus elle n’arrête pas de critiquer mon mari.
Mon mari en vacances, elle repart et le calme revient à la maison. Enfin, presque car je me sentais tellement mal, j’essaie de me rapprocher de mon fils, d’apprécier d’être avec lui, j’avais du mal à resté seul avec, j’avais peur de ne pas arrivé à m’en occuper, de faire des malaises et de le laisser tomber. J’angoissais en permanence. De plus le boulot aller reprendre, je décide de retourner au médecin, il me fait une prise de sang qui est normal et me dit je ne voie pas ce que vous avez, votre tension est toujours basse, reposez vous et ça ira pour votre reprise au travail (en plus j’avais des picotements dans les lèvres et les doigts qui ne partait plus et des frisons dans le dos, il me dit c’est un manque de magnésium), en partant je lui dis « vous ne pensez pas que je fais une dépression, non ? » je savais que je ne reviendrais jamais le voir !
Donc la semaine qui suit je reprends le travail, j’ai la boule au ventre de laisser mon fils et je n’ai pas était remplacé pendant mon congés maternité donc 6 mois à rattrapé, quel stress supplémentaire… Je ne savais pas comment je tenais le coup, j’avais des brulures d’estomac en permanence.
Pendant deux ans je ne vivais plus, je survivais. Pendant ce temps il y avait la construction de notre maison à gérer, puis ma belle mère qui est tombée très gravement malade juste avant la naissance de mon fils est décédée le jour de ses 13 mois, le jour ou il s’est lâché pour la première fois. J’ai trouvé un autre médecin à qui j’en ai parlé un peu, elle m’a dit que le jour ou vraiment j’avais besoin de médicament il fallait aller la voir et m'a donné un traitement homéopathie. Et enfin mon fils a fait ses nuits complètes à 17 mois (il pouvait réclamer sa tétine 10 fois par nuit et ne voulais pas que je pars de sa chambre), du jour où il n’est plus allé à la crèche mais qu’on l’a mis chez une nounou, pourquoi ???
Maintenant je vais mieux, je passe de très beaux moments avec mon fils, mais j’ai toujours des angoisses (lorsqu’il chouine qu’il est fatigué, quand on va dans les magasins…), je n’arrive pas a oublié cette période, j’y pense très souvent, mais maintenant j'arrive à parler.
Et je voudrais faire passer ce message à toutes les mamans qui passent une période difficile en ce moment, avec le temps on va mieux et on s'en sort ! (même si parfois c'est long)
Revenir en haut Aller en bas
Coeur d'amour
Admin
Admin
avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 32
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Lun 13 Juin - 19:02

Merci pour ton témoignage, il m'a beaucoup touché.

Oui avec le temps on arrive à s'en sortir. Seulement, la plupart des mamans pensent qu'elles sont seules et qu'elle n'y arriveront jamais. C'est un bel élan d'encouragement que tu nous à donné Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://mamanenpeine.forumsactifs.com
toute jeune maman
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 11
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Mar 14 Juin - 13:40

c'est vrai que ton témoignage nous rassure, ont se dit qu'ont s'en sortira même si quand ont y est ont se dit qu'ont sortira jamais la tête de l'eau!!!!C'est vrai que ton médecin n'été pas très compréhensif car avec les symptômes que tu avais il n'y a pas besoin d'avoir fait des études de médecine pour voir que tu fessais une dépression!!!Moi je suis allé voir mon médecin qui a tout de suite donné le bon verdict et ma prescrit des cachets, je ne suis pas trop pour se genre de médicament et j'avoue que j'ai même honte de les prendre (je ne l'ai dit à personne même pas à mes parents!!) mais si sa peut m'aider à sortir de la dépression alors pas d'hésitation!!!!Je comprend tout à fait que tu n'arrive pas totalement à oublié cette période et que tu est toujours des angoisses, je croit que se sera pareil pour moi quand je serais rétablie!!!!Mais si sa va mieux dans l'ensemble c'est le principal!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
MaineCoon
Etoile du forum
Etoile du forum
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Mer 15 Juin - 8:17

Merci les filles de m'avoir lu !
Toute jeune maman, il ne faut pas avoir honte de prendre des médicaments, si ça te permet d'aller mieu c'est le principale. Si tu as peur d'être jugé par tes proches c'est sur tu n'es pas oubligé de leur dire, mais comme dit Coeur d'amour le regard des autres on s'en fou, le principal c'est toi et ton enfant ! En ce qui concerne les angoises je penses qu'avec le temps elles partirons entièrement (enfin j'en aurait comme toutes les personnes, comme avant cette DPP,des angoises c'est normal), je n'aurais pas dit celà il y a encore quelque mois. Smile
Un jour tu iras mieu toi aussi, courage !!!
Revenir en haut Aller en bas
toute jeune maman
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 11
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Mer 15 Juin - 11:25

Smile merci mainecoon j'espère aller mieux très vite car j'en ai vraiment marre d'être une loque!!!C'est vrai que si je n'en parle pas de mon traitement c'est parceque ce genre de cachet reste encore un sujet un peu tabou et ont est tout de suite étiquetée "folle" par des gens qui de toute évidence ne sont jamais passé par là!!!Je n'aurais jamais pensé faire une dépression car je suis quelqu'un de dynamique qui essaye de pas trop se prendre la tête et hop voilà qu'un matin sa me tombe dessus dans un moment qui devrait être le plus beau moment de ma vie!!!!!Si je n'en parle pas à mes parents c'est pour ne pas les inquiéter car déjà à la clinique quand je m'étais mise à pleurer ma mère a fondu en larme et elle est de plus sensible, je ne voudrais pas qu'elle tombe malade à son tour à cause de moi!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
MaineCoon
Etoile du forum
Etoile du forum
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Mer 15 Juin - 12:38

Oui, la dépression est encore un sujet tabou et encore plus après une naissance et c’est dommage ! Je pense qu’il faut vraiment avoir vécu une dépression pour ce rendre compte de ce que c’est. Pour ta mère ne t’inquiète pas (moi aussi j’avais peur que les gens proche de moi tombe malade de ma faute), c’est normal qu’elle s’inquiète si tu ne vas pas bien !
Revenir en haut Aller en bas
Coeur d'amour
Admin
Admin
avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 32
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Mer 15 Juin - 15:29

Tu n'est pas "folle" rassures-toi.

Dans certains cas, on est presque obligé de prendre un traitement pour nous aider à ne pas flancher et maîtriser nos angoisses. Cependant, la parole est un des clés de la réussite, ne t'isole pas et parles-en. Met des mots sur ta souffrançe et explique à ton bébé lorsque ça va pas.

Et puis, le triatement ne dure qu'un tmoment, le temps que le plus gros de la dépression passe. après, tu peux diminuer petit à petit lorsque tu te sens prête.

C'est vrai que quand on parle de dépression, on est tout de suite étiqueté malade mental qu'il faut envoyer en HP. on a l'impression que ça fait peur aux gens. Mais le fait, d'en parler (à des personnes qui ont connu ça) fait énormement de bien, il faut pas s'enfermer dans sa bulle.
Revenir en haut Aller en bas
http://mamanenpeine.forumsactifs.com
toute jeune maman
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 11
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Mer 15 Juin - 15:53

eh oui je sais qu'il faut pas s'enfermer mais c'est plus facile d'en parler à des personne comme vous qui êtes passer par là qu'à des gens proche de nous qui peut être ne comprendrez pas No Dans tout les cas je ne regrette pas pour le moment de prendre un traitement même si pour l'instant il n'y a aucune amélioration, plûtot que de rester à aller mal et de me dire que sa va passer tout seul!!!!Le médecin ma perler d'une durée de 3 mois, on verra bien à partir de là...Je ne vous ai pas demander : avez vous vous aussi pris un traitement???Si oui pendant combien de temps???
Revenir en haut Aller en bas
toietmoi
Accro
Accro
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   Mer 15 Juin - 19:32

Tu as raison, il ne faut pas laisser la situation s'enliser. Tu est courageuse d'en parler et d'aller voir un médeçin. Ca ne vas pas tout seul, tu as besoin d'en parler et d'être rassurée que tu es pas une mauvaise mère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de la petite Maine Coon   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de la petite Maine Coon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maine COON à placer , 1 an, c'est un mâle
» Mon élevage de Maine Coon
» Chanelle chatte Maine Coon
» Voici l'histoire de ma petite Emilie
» Moyha, histoire d'une orpheline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maman en peine: forum sur la dépression post partum et le babyblues :: Dépression, babyblues... :: Vécu-
Sauter vers: