Maman en peine: forum sur la dépression post partum et le babyblues

Ce forum a pour but d'informer et d'aider les mères (et les pères) en souffrance avec leur enfant (dépression post-partum). C'est un sujet peu connu et il est important que les femmes qui en souffrent se rendent compte qu'elles ne sont pas les seules.
 
AccueilPortailCalendrierMembresS'enregistrerRechercherFAQConnexion

Partagez | 
 

 Baby blues ou dépression...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnaElia
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 1
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 32
Localisation : Nord

MessageSujet: Baby blues ou dépression...?   Mar 23 Avr - 15:21

Bonjour,

Voilà, je ne sais pas s'il faut se présenter quelquepart en premier lieu, s'il le faut je le ferais Wink

Je suis maman de deux petites filles, mon ainée aura 3 ans en Août et la petite dernière est née il y a bientôt trois semaines, c'est tout frais.

J'ai toujours eu des antécédents de déprime, dépression, je ne sais pas trop comment appeler les états d'âme qui m'ont bouffé pendant pas mal d'années. J'ai peur de pas mal de choses, mais je sais mettre le doigt dessus, peur de la séparation, peur de l'attachement, peur des responsabilités, pas assez de confiance en moi. Tout ça surtout lié à mon enfance, pourtant heureuse, mais j'ai perdu mon papa assez tôt et brutalement, j'avais 15 ans, et au fait que mes parents m'ont eu tard, ma maman avait 50 ans mon père 49.
J'ai vécu fusionnellement avec ma maman pendant trés longtemps, assez repliée sur elle et la peur de la perdre.
Jusqu'à ce que je rencontre mon mari à 17 ans. Ca n'a pas été facile pour lui car j'étais assez introvertie, j'avais peur de ce que son amour impliquait, les changements, le fait de devoir rendre des comptes, peur de m'attacher et d'être déçue...

Ma maman a eu du mal à gérer elle aussi le fait que je sois en couple, elle se sentait souvent menacée par mon mari, elle avait peur de me perdre, même si elle l'aimait bien, comme son fils. J'ai du voir une psy à cette époque parce que je me sentais trés mal, éternellement écartelée entre les deux.
Au final ça s'est solutionné quand nous avons pris notre envol, avec un appartement à nous. Idem pour ma mère, nous n'avons quasiment jamais plus de disputes à ce sujet, plus de jalousie.

Nous nous sommes mariés, et nous avons de suite voulu un bébé.
Je ne travaille pas, j'ai essayé mais je stresse tellement que ça m'étouffe, ça me bouffe la vie, je fais une dépression quasi à chaque fois et je baisse les bras, je démissionne, en me promettant de faire un effort la prochaine fois... Sauf que j'agis tjrs de la même façon, je pars avec de la bonne volonté, je postule, je suis prise pr des postes qui ne me conviennent pas, je donne le change, je suis euphorique les premiers temps et dés que je vois que ça ne va pas, je me bousille la santé.

J'ai tjrs voulu des enfants, sans être particulièrement maternelle. Ma soeur et mes fréres ont des enfants et je les aime bien, mais j'ai du mal à lier avec eux, certainement parce qu'ils me font peur, un enfant ne triche pas avec les sentiments, s'il veut vs repousser il le fera. Et ça fait mal.

Je suis tombée rapidement enceinte, c'était l'euphorie. Mentalement ça allait beaucoup mieux. Je suis quand même quelqu'un d'optimiste par nature, je ne pense pas être prise de téte, je prends assez les choses comme elles viennent et j'essaie d'être clairvoyante sur mes problèmes.

J'ai eu une super grossesse, avec les tracas habituels, mais je m'en foutais. J'ai accouché, ça a été, mais à la maternité, alors que je pensais que j'adorerais recevoir des visites etc, ça a été tout l'inverse...
Un enfer... Déjà j'ai voulu allaiter et ça s'est mal passé, je n'arrivais à rien et les sages femmes se sont acharnées sur moi, elles étaient trés pro allaitement et moi je suis trés influençable...
Ma fille pleurait souvent, demandait le sein quasi non stop, j'avais l'impression de ne plus avoir de vie, plus de libertés... Je pleurais souvent, je perdais pieds si mon mari n'était pas là et les sages femmes ne voulaient pas qu'il reste avec moi la nuit. Les gens venaient me voir mais c'était trop, et ils ne se souciaient pas réellement de moi, ils étaient contents de se voir entre eux mais ne voyaient pas mon mal être.
Heureusement j'ai été trés épaulée par mon mari, ma soeur et ma maman, qui m'appelaient et venaient me voir ts les jours.

Quand je suis rentrée chez moi je pensais que ça passerait. J'aimais ma fille, sans aucun doute, mais bizarrement ça n'allait pas. Je pleurais pour un rien, j'étais paniquée pour tout, stressée pour tout, je culpabilisais quand je ne l'avais pas avec moi et d'un autre coté je stressais de ne plus avoir de moments à moi ! Un vrai dilemme.
J'ai trés mal vécu tt ça les 4 premières semaines, puis ça a été mieux. Puis c'est revenu. Je me levais la peur au ventre, coliques, diarrhées, pas envie de bouger du lit, de commencer une autre journée, calquée sur la veille. Je ne savais pas vraiment pourquoi ça n'allait pas.
Je regrettais l'accouchement, je passais pas mal de temps à la maternité, pour des conneries, réunions d'allaitement, visites chez la psy de la maternité...
Je me mettais une pression folle, j'avais l'impression que ma vie avait changé du tout au tout. Je ne me sentais pas maman devant les autres, mes gestes me semblaient forcés, sans amour, alors que j'en ressentais, comme si pudiquement je ne voulais pas assumer mon rôle devant les autres.
J'ai eu tendance à beaucoup déléguer, à mon mari, à mes proches, quand je n'étais pas toute seule pour gérer.

Ça a fini par passer, difficilement, mais aujourd'hui ça va beaucoup mieux, de ce point de vue là.
Je suis enfin maman, réellement. J'ai toujours aimé ma fille, profondément, mais le lien ne s'est pas fait tout de suite, on ne devient pas maman en quelques temps.

J'ai tout de suite voulu un deuxième enfant. Comme ça n'était pas possible de suite, nous avons attendu et je suis retombée enceinte l'an dernier.

Comme pour ma première grossesse j'étais trés sereine, mais avec une pointe d'anxiété à l'idée de retomber dans la dépression, ou le baby blues. Je n'aurais jamais cru qu'on pouvait ressentir une telle chose aprés une naissance, et surtout pas aussi longtemps, sans pouvoir agir.
Pour moi ça s'est imposé, comme ça, sans préavis, sans que ça ne soit une question de volonté.

J'ai eu une grossesse plus difficile que la première, mais rien de bien méchant. Mon ainée a bien vécu cette grossesse, mais je me posais pas mal de questions sur comment gérer les deux, comment les aimer toutes les deux autant l'une que l'autre.

J'ai été déclenché pour un diabète gestationnel. Accouchement plus difficile que pour ma première, péridurale qui n'a pas fonctionné, plus de douleurs, et j'ai littéralement baissé les bras pour les poussées, j'ai paniqué totalement, si j'avais pu partir en courant je l'aurais fait, j'ai hurlé, pleuré, je pensais ne pas y arriver, la sage femme a du me rebooster et j'ai finalement réussi à la faire sortir en quelques minutes seulement.
Mais je garde un trés mauvais souvenir de tout ça.

Le séjour à la maternité a plutôt bien commencé, j'étais tellement soulagée que tout soit fini que je pensais ne pas retomber dans le baby blues.
Les visites ont commencé et je n'en pouvais plus, ça recommençait. Je voulais sortir, j'ai fait une demande de sortie précoce mais elle n'a pas été acceptée, et ça m'a bousillé. L'allaitement a recommencé à être difficile, sauf que contrairement à la première fois je me suis imposée et ai demandé des biberons de complément.

Quand je suis sortie ça a été mieux, ma deuxième était plus calme et plus posée que ma première, je ne me sentais pas trop oppressée. Pas de remise en questions de mon statut vu que je suis déjà maman, pas de peur de perte de libertés etc, je sais ce que c'est que d'avoir un bébé donc pas de stress de ce coté là, au contraire, je lache bcp plus de lest que pour ma première, je sais la faire dormir seule dans notre chambre la journée ou me détacher d'elle.

Mais voilà... Le blues est de retour... Je pleure, je broie du noir, j'ai envie de rien, sans savoir pourquoi. Je me sens nulle, incompétente, j'ai du mal à gérer mes deux filles en même temps, je fas bonne figure, je souris, mais le coeur n'y est pas. Mon mari m'épaule beaucoup, il est en congé, il fait tout, le ménage, s'occuper de mon ainée, mais du coup ça me met de la pression, je culpabilise, et je me sens encore plus nulle...
Je suis fatiguée,, du matin au soir, moi qui pensais retrouver mon énergie et mon entrain...
Je me lève le matin à reculons, je suis à fleur de peau, rien ne me tente, je mange peu. Puis ça va mieux comme arrive le soir, et la nuit bizarrement ça va, je gère, je retrouve mon moral.
Quand j'émerge je me rend socmpte que c'est totalement con d'être comme ça. J'ai pas de raison de stresser ou de ne pas être bien, contrairement à la première fois. Je ne peux pas dire que j'ai peur de quelque chose.
Parfois je regrette même d'avoir eu un deuxième enfant, parce que je ne me sens pas capable d'avancer, c'est dingue. Et puis vlan ça va mieux et je retrouve mon souffle, sans savoir pourquoi...

Ca allait mieux ces derniers jours et aujourd'hui c'est revenu en force. Je pleure, je suis pas bien, je tourne en rond, j'ai juste envie d'appuyer sur "pause", dormir, ne plus penser à rien, ne plus culpabiliser de ne rien faire, de ne pas être au top.
Mon mari joue bcp avec mon ainée, alors que moi je ne sais pas jouer, et je culpabilise.
Il doit retravailler la semaine prochaine et j'appréhende, peur de ne pas savoir occuper mes journées. J'ai l'impression d'un coup que ma vie n'a pas de sens, alors que c'est débile, j'ai tjrs vécu comme ça te ça ne me dérangeait pas !!!
Si je travaillais ce serait un autre problème, alors de quoi je me plains ??? Pourquoi j'ai cette sensation de vide, d'ennui ?

J'agis avec ma petite presque par automatisme, quand elle ne dort pas ça me stresse, mais quand elle dort ça me stresse aussi, parce que je culpabilise. Je l'aime, quand je l'ai dans les bras je suis bien, mais je ne comprends pas ce que je ressens...

Mon mari me booste, mais il ne se rend pas compte qu'il me fait culpabiliser, à me dire ce que je dois faire, à me dire de sourire, à me regarder comme si j'allais claquer, à me sortir et à être partout à la fois. Il excèle là ou d'habitude c'est moi qui gère et ça me rend triste de pas être à la hauteur, de pas savoir profiter de ces "vacances", de plomber l'ambiance. On en parle bcp mais il est démuni face à tt ça, et je pense que ça le saoule un peu aussi à force, il en a tellement bavé avec moi !

Je sais que ça va passer, mais je donnerai cher pour que demain je me lève sans cette boule au ventre, et sans ces foutues bouffées de stress et de tristesse...

Je ne sais pas trop quoi demander... Est ce que vous pensez que je dois consulter quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
zizou
Bavard
Bavard


Messages : 152
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 42
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Baby blues ou dépression...?   Mar 23 Avr - 17:42

Anaelia

soit la bienvenue, oui la venue du deuxième est dure et je sais de quoi je parle
tu es épuisé c est normal par contre si vraiment tu te sens au bout du rouleau
genre idées noirs ou bizarre surtout consulte ne laisse pas la depression post partum s installé par contre si t as pas ça c est pas une grosse depression post partum t as surtout besoin de temps pour toi et de repos !!
peux tu les inscrire en halte de garderie pour que tu prennes au moins une demi journée rien que pour toi et je pense que ça t aidera ma belle
de plus je pense que lorsque tu trouveras ton rythme ça ira mieux
alors ne désespère pas
Revenir en haut Aller en bas
nounousse
Admin
Admin
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 29
Localisation : vittel

MessageSujet: Re: Baby blues ou dépression...?   Mar 7 Mai - 11:22

Bonjour et bienvenue Anaelia

pour commencer pourrais tu allez signer la charte du forum stp ?
je viens de lire ton témoignage qui comme a chacune je pense rappel beaucoup de souvenir
..
je vois que tu as fais un petit deuxième malgré les craintes que tu as du avoir et je trouve ca fort et courageux,
et ca prouve aussi que tu n'as pas si peur que ce de te battre je pense que c'est un bon point .. qu'il ne faut pas négliger

pour la maternité c'est étrange car en te lisant , je me suis revu y'a 2 ans et demi a la mat, avec exactements les mêmes impressions, l'envie que les gens partent, et le faite de se sentir si mal sans que personne ne sans rendent compte, c'est triste..

ta première et rentrée a l'ecole ?
comment ca c'est passé ?

tu sais je ne sais pas non plus joué avec ma fille et tout comme toi je culpabilise énormément, je me sens nul comme mère du matin au soir, et en ce moment pour elle c'est la période du non, elle a un caractère de plus en plus dur a gérer alors ca ne fais qu'accrôitre mes craintes ..
je suis nul,


comment se passe tes journées avec tes enfants ?

je pense pour ma part qu'il serait bon pour toi de voir un spécialiste pour parlé un peu de tout ca , t'aider a comprendre tes sentiments etc ..

je te conseillerai également de lire nos témoignages tu ti retrouveras surement..

courage et n'hésite pas a nous faire part de tes états d'âmes ..


Revenir en haut Aller en bas
sonia15588
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 1
Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 32
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Baby blues ou dépression...?   Lun 24 Mar - 9:48

Bonjour,

Il existe différentes solutions pour soigner la dépression post-partum... Je ne les connais pas toute et pour trouvé celle qu vous est adaptée, veuillez vois les psychologues de centreaide.com


Dernière édition par sonia15588 le Mer 6 Aoû - 12:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
zizou
Bavard
Bavard


Messages : 152
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 42
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Baby blues ou dépression...?   Lun 24 Mar - 15:10

salut sonia

quels sont tes symptomes ?
bises zizou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baby blues ou dépression...?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby blues ou dépression...?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» baby blues
» Je craque... baby-blues?
» J'ai le Baby blues :(
» Chute d'hormones et baby blues
» baby blues pre-natal?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maman en peine: forum sur la dépression post partum et le babyblues :: Dépression, babyblues... :: Dépression, babyblues et difficultés parents/enfants-
Sauter vers: