Maman en peine: forum sur la dépression post partum et le babyblues

Ce forum a pour but d'informer et d'aider les mères (et les pères) en souffrance avec leur enfant (dépression post-partum). C'est un sujet peu connu et il est important que les femmes qui en souffrent se rendent compte qu'elles ne sont pas les seules.
 
AccueilPortailCalendrierMembresS'enregistrerRechercherFAQConnexion

Partagez | 
 

 Future Maman en souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
transcenchic
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 38
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Future Maman en souffrance    Dim 8 Avr - 16:55

Bonjour.

Un message (ou plutôt une bouée de sauvetage ) avant le naufrage d'un bateau appelé Future-maman.
Je m'adresse à vous car je ne sais plus comment faire. Je ne sais plus à qui parler. Parce que, lorsque je tente de parler de ce que je vis à quelqu'un, je distingue dans sa voix et dans ses attitudes, de l'angoisse, voire même un regard teinté de folie. Ce jugement horrible des parents.
Je perds pied dans une grossesse que j'ai pourtant ardemment voulu. Cet enfant devait représenter tout l'amour que je porte à l'homme de ma vie. Il etait un bout de lui. Comment ne pas etre folle dingue de cet enfant qui est un mini raf ??
Lorsque je suis tombée enceinte ( 3 semaines apres avoir arrêté la pilule ), il n' y a pas eu ces effusions de joies, ce boulversement de bonheur, toutes ces petites choses dont chacun me parle. Quand au futur papa, je l'ai reveillé à 6h du mat' car j'avais du mal a dechiffrer le test. Il m'a dit que j'etais enceinte, et est reparti se coucher. Pour moi, c'est le debut de la descente.
Raf ayant perdu un enfant (3 mois de grossesse) avec sa precedente compagne (mais ayant eu 2 autres garcons (1 an et 3.5 ans) depuis)), il est "sur la reserve". Entendons qu'il ne suate pas au plafond non plus.
Et ma descente continue.
Je me retrouve donc avec une patate dans le ventre. Qui ne me fait rien. Je ne lui parle pas, je ne peux pas vous dire que je l'aime, je ne mets pas ma main sur mon ventre. Je n'arrive pas a lui acheter des vetements, ni penser a sa chambre, sa poussette, les biberons et autres bordels pour bebe. Que vous dire ?
Que ma grossesse ne se passe pas des mieux . . . Que j'ai deja perdu 4 kilos. Que je ne mange plus, que ma tension est fluctuante. Que j'ai des etourdissements, et surtout, que j'ai tellement mal au ventre que meme le cocktail spasfon + gaviscon + vogalene ne m'empeche pas d'etre malade a en crever. Que mon plexus solaire (censé être le siège des mannifestations de stress et autres états psychologiques) ressemble à un champ de guerre. Que je ne dors plus la nuit. Que je pleure. Plusieurs fois par semaine. Parce que je n'arrive pas à etre normal. Que je me sens faible . . .
Tout à l'heure, il me semble avoir reussi à trouver le sens que je donne a la patate dans mon ventre : un ennemi !!! Il est l'ennemi de mon couple. Il est celui qui prendra la place que j'ai dans le coeur de RAF. Parce que, meme pas encore né, il fout déjà la M...e dans notre couple. Parce que, Raf et moi, ne sommes pas d'accord sur les methodes educatives. Je suis stricte et ferme. Il est le papa-pote qui m'insupporte. Parce que j'aime Raphael d'un amour inconditionnel, et que ce mini ennemi va bousculer cet amour.
Parce qu'aujourd'hui, je n'existe plus, aux yeux des autres. Je suis passée du stade de "soeur, fille, amie, collègue" à celui de Future-Maman.
Lors de la premiere echo, raf n'avait d'yeux que pour l'écran de controle. Et moi ??? Et moi alors, je n'ai pas eu droit a un regard.
Voilà deja le debut de la fin....
J'ai tellement mal . . .J'ai tellement besoin d'aide
Revenir en haut Aller en bas
coco
Star
Star


Messages : 701
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 45

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Dim 8 Avr - 20:05

bonjour transcenchic et bienvenue,............ meme si je n'aime pas ce terme car si tu es là c'est que tu as besoin d'aide .............
je viens de lire ton recit, et je t'avoue que plus de details aideraient à comprendreta souffrance :
tu es enceinte de combien?
c'est pour quand?
tu es depuis quand avec le papa?
est il au courant de ce que tu ressens ?

ce n'est pas un interrogatoire de police, rien ne t'oblige à repondre mais ca aidera à comprendre .....

pour ce qui est de ton impression d'avoir une patate ,un machin dans le ventre, ne pas lui parler, le toucher...........je peux te dire que tu n'as pas à culpabiliser ,je n'ai jamais parlé à ma fille in utero .............personne ne t'y oblige, il faut faire comme bon te semble, natirellement sauf si cela te degoute ou que tu t'en veux d'etre enceinte alors là il faut agir et en parler ............

mais par contre tu sembles vraiment souffrir du sentiment d'abandon de ton compagnon (qui s'interesse au bébé) ,de tes parents,amies collegues, .....bien sur tu vas devenir maman .....tu entres dans la cour des grands.......mais tu ne disparais pas pour autant .......tu changes de "statut " en quelque sorte .............je vois que tu as 32 ans, .....et pourtant sans vouloir te juger tu parais "une petite fille " au regard de ton amoureux ( comme si c'etait la seule personne que tu pourrais aimer et qui pourrait t'aimer) ............non, l'amour d'un enfant c'est autre chose ,pas le meme amour............
et on peut concilier les 2 ...............
je te sens vraiment mal, as tu pensé à voir une sage femme, un psy,ou tout simplement ton gyneco ....ils sauront t'aider ..............ou t'envoyer voir quelqu'un

j'espere ne pas t'avoir froissée ,
nous sommes là pour t'aider ,nous savons ce qu e tu ressens
à bientot
Revenir en haut Aller en bas
transcenchic
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 38
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Lun 9 Avr - 8:32

Bonjour Cocolelico,
Merci de ta réponse sans jugement.
Je ne prends mal aucune de tes questions, je vais même y répondre pour que tu puisses mieux m'aider :
Je vais attaquer mon 4 eme mois la semaine prochaine. Je suis avec mon amoureux depuis plus d'un an. Cette rencontre a bouleversé nos vies. C'est la puissance d'un amour indestructible. Mais je crains fort que l'ennemi ne puisse faire eclater la bulle d'amour dans laquelle je vis avec lui depuis...
Les choses ne sont pas faciles : son divorce n'est pas encore prononcé, nous venons d'acheter une grande maison pour loger tout cet amour, notre voiture vient de casser .. Bref, il y a des soucis parasites. Mais moi, même avec ses soucis parasites, je reste dingue de lui. J'ai envie de lui en permanence. Quand je vois son corps, quand il me prend dans ses bras, mon coeur lache !! Je l'aime tellement ... Tu as bien cerné une partie du personnage. Je n'aime et ne pourrait aimer que lui. Je ne pourrais vivre une histoire qui ne saurait êre un feu d'artifice perpétuel.
Tu vois, il y a quelques jours, alors que nous venions de faire l'amour, il m'a dit avoir mal au gland, ce qui etais surement dû au choc de son sexe contre mon col de l'uérus, qui, grossesse olige, deviendrait plus dur !!! Ma premiere pensée a été que ce que j'avais toujours prevu etait entrain d'arriver. Nous n'allions plus avoir de vie sexuelle. Il n'est pas encore né qu'il est déjà source de problème. Alors que penser ....
Bien sur que Raf est au courant. Je tente de lui faire part de mon mal-être intérieur. Par de mes douleurs physiques et psychologiques. Je tente de lui expliquer que je ne veux pas le perdre pour un enfant.
Mais pour tout le monde, un enfant passe avant tout le reste. Pas pour moi. Ma priorité est et restera l'amour de ma vie. Sans lui, rien n'existe.
Raf me repond que je vois tout en noir, que bien sur, notre vie sexuelle va changer, ce ne sera plus n'importe ou, n'importe quand. Qu'il m'aime comme au premier jour. Et pourtant ....
La nuit qui vient de s'écouler m'a fait du bien. Mais le repit est relatif. J'ai demande a Raf s'il pensait que je devais voir un psy. Il m'a dit de faire ce que mon coeur me conseille. Mon coeur aimerait que qq'un me comprenne, que qq'un soit dans mon cas. Que je me sente moins coupable, d'aimer raf largement plus que la patate. Aller voir un psy, c'est prendre le risque de penser que je suis une mauvaise mère, que je n'aime que moi, que je suis égoiste .... Je ne suis pas sure de vouloir ce genre de révélations, meme si j'ai besoin d'aller mieux, pour être moins stréssée, moins mal, ne plus souffrir de mon ventre. Juste pour vivre en fait....
En tout cas, merci d'être là.
Coucher sur un forum ces mots que personne ne comprend, même s'il n'y a que toi qui repond, ca fait du bien. C'est un peu une soupape de sécurité !!

Joyeux Lundi de Paques a tous
Angélique
Revenir en haut Aller en bas
coco
Star
Star


Messages : 701
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 45

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Lun 9 Avr - 12:34

ne t'inquiete pas, tu auras d'autres reponses, en general le week end est calme sur les forums......
Alors je me doutais que ton histoire etait plutot recente, ca se sent que c'est la passion du "debut" ...........l'amour inconditionnel et puisqu'apparemment partagé c'est magnifique ....

ce bébé etait apparemment voulu ,mais de suite? ??? ou etait ce un vague projet ?

tu es à 4 mois de grossesse donc pas encore vraiment "enceinte " pour ton inconscient car cela ne doit pas encore se voir physiquement .....mais il ou elle est bien là ............sure que la réponse du papa au test de grossesse a du te perturber ...mais lui est il heureux de cette grossesse?

Tu es dejà au stade où on ne peut plus revenir en arriere ............maintenant je pense que tu devrais te concentrer sur le fait que ce bébé va arriver dans 5 mois ,attentionn , ca passe vite, et tu ne peux pas l'accueillir dans cet etat d'esprit.....il (on va dire il ca sera plus simple) ...n'a pas demandé à venir ................

Personne, si tu demandes de l'aide ne penseras que tu es une mauvaise mere, c'est si tu ne le fais pas que tu risques d'en devenir une ,car quand il sera là ,il faudra t'en occuper , prendre ta place, ton role , et si tu le fais à contrecoeur ,ton bébé en patira et peut etre meme toi aussi .....

je ne pense pas que tu sois egoiste, tu aimes fort ton homme ca se sent , tu as envie d'une relation exclusive avec lui, mais un bébé n'est pas un obstacle à l'amour, au contraire, c'est 50/50 de vous deux, quoi de plus beau?
bien sur ta vie va changer, je ne te mentirai pas.....on n'a plus jamais la meme vie qu'avant ,meem si je ne peux pas te dire l'impact sur un couple ,vu que le geniteur de ma fille m'a abandonnée à 2 mois 1/2 de grossesse...........j'ai decidé malgré tout de garder cet enfant .......mais j'ai sombré dans la depression .........alors fais toi aider stp ,il y a des gens formés à cela, pour la difficulté maternelle....car contrairement à ce qu'on croit, on n'est pas forcement maman dans l'ame......on le devient, et pas toujours de suite ..............
ma fille a 17 mois maintenant (je n'ai plus eu de nouvelles du geniteur ,je dis ca car il me degoute, et n'a meme pas reconnu ma fille ) ....bref ...................j'ai eu des debuts tres difficiles avec elle , j'ai eu envie de fuir, laisser mon enfant, mourrir, ........et j'en passe .............alors rien de ce que tu pourras avouer ne peux me choquer ......n'ai pas peur de parler ici...

j'ai vécu ma grossesse seule .......le voyant tous les jours (on habitait le meme vilage ) et j'ai eu comme toi aucune envie de ce truc dans mon ventre, je grossissais, mon ventre se voyait, mais je n'ai jamais parlé à cet etre en moi, jamais caressé mon ventre ou tres peu ....et j'ai reculé jusqu'à la fin les achats pour ce bébé ....rien n'avait d'importance ..que le papa ............àh si on s'est revus une fois à mes 7 mois de grossesse , on a repassé 3 jours ensemble, on a eu des rapports et rassure toi , rien ne gene d'avoir une sexualité normale, bon ok on fait pas le kamasutra à 7 mois mais on s'adapte ...........

voilà je pense que pour toi c'est encore abstrait,
as tu pu voir la forme de bébéà l'echo, ecouter son coeur?
si ton homme te dit qu'il aimerait que tu trouves une oreille attentive à tes problemes ....tu devrais le faire ........il n'y a pas de honte, et peut etre que ton blocage vient de ton passé.....d'une chose qui fait remonter de la souffrance et qui te rend vulnerable ...........

si tu veux parler je suis là, je passe toous les jours,

ca fait un an que je suis sous anti depresseurs et anxiolitiques (enceinte je ne crois pas que ce soit possible ) mais si j'avais pu parler de mon maletre avant de tomber dans la depression, peut etre que je n'aurai pas perdu tant de temps à accueillir ma fille ....

courage et surtoout n'eprouve aucune honte ....la depression parfois arrive, ou peut etre as tu juste besoin de vitamines ,vois quelqu'un ..........stp

courage ,bisous ,
Revenir en haut Aller en bas
transcenchic
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 38
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Mar 10 Avr - 7:04

Bonjour , (je ne connais même pas ton prénom !)
Ton dernier message m'inspire plein de choses.
Sur la " passion du début ", je t'arrete tout de suite, le mot débit est de trop. J'ai vecu une relation exceptionnelle pendant 4 ans avec un homme. C'etait aussi fort que cela. Il n'y a jamais eu d'essouflement, pas de creux. Juste de l'exceptionnel au quotidien. Raf sait très bien que le jour où il arrête de me transcender, je le quitte. Je ne peux pas vivre dans cette tièdeur, même pour un enfant (et je dirai même encore + pour un enfant).
Physiquement, on voit que je suis enceinte. Ce n'est pas flagrant, mais j'ai déjà une bosse arrondie (et je l'aime, cette bosse, j'en suis hyper fière, je porte plein de choses moulantes exprès Smile ). Comme je vais attaquer le 4 eme mois, j'ai encore quelques jours pour decider de le faire sauter. Mais si je fais ça, Raf me quitte. C'est impensable, je ne m'en remettrai pas.
Je ne doute pas de la maman que je serai. Je serai autoritaire, enseignerai à mon enfant les valeurs de respect, politesse, partage, et savoir vivre. Je ferai de lui un battant. Mais je ne serai jamais la maman à la vie a la mort. Je ne m'arreterai pas de travailler sous pretexte que j'ai un enfant. Je ne deviendrai jamais une esclavage de mon gosse. Je n'ai aucun scrupule a le coller chez la nounou. JE lui ferai manger des produits sains, bio, di jardin, que je cultive moi-meme. On peut me prendre pour une folle, j'ai été elevé avec des valeurs strictes, des fessées j'en ai pris, et aujourd'hui, je remercie mes parents de l'education qu 'ils m'ont donnée. Si je suis là ou je suis aujourd'hui, c'est en partie grace à eux.
Ce bébé, ça fait 9 mois qu'on en parle. Nous voulions attendre que le divorce de Raf soit prononcé, mais l'envie etait plus forte que tout. A noel, Raf m'a demandé d arreter la pilule. 3 semaines après, j'etais enceinte.
Nous avons, bien sur, vu la forme de patate avec deux mains et deux pieds, on m'a fait entendre son coeur. Tout le monde m'avait dit que c'était merveilleux, que ça allait changer ma vie. Rien. Que dalle.
Hier soir, je crois que Raf a commencé a prendre conscience du désastre qu'il y avait à l'intérieur de moi. Il a été parfait. A la fois doux et tendre, plein de calins et de promesses; mais aussi puissant et fort, ce qui me transcende encore +.
J'ai tellement de mal a exprimer ce que je ressens pour lui.
J'ai beau savoir que c'est un mini-lui qui est dans mon ventre, il ne sera jamais son pere. Il sera different, ce sera mon enfant, et pas mon mari et mon enfant.
Nous voulons, de toutes facons, une fille. Mais si c'est une pisseuse, ca veut dire qu'elle sera amoureuse de son père. Et ce sera un drame !!

On me parle de 2 amours différents entre un papa - son enfant et une femme - son mari. Je ne pense pas que le problème soit une question d'amour, mais une question de temps, de place, de disponibilité, de fatigue. Une question d'etre là pour l'autre. Ne pas, ne surtout pas, oublier qu'avant d'être un parent, l'autre est une épouse, une maitresse, une complice. Je ne supporte pas qu'on me reduise à un ventre. J'existais avant. Je veux continuer a exister pour ce que je suis. En arrivant hier soir, ma petite collègue ( 5 ans de + que moi) me dit " salut petite maman !!". Mon sang ne fait qu'un tour. Et je me dis que là aussi, je suis devenue un ventre.

Comment fait-on pour éléver seule un enfant ? N'as tu jamais de haine en regardant ta fille, et te disant qu'elle est la moitié de cet homme que tu as aimé, et qui t'a abandonné ? il faut bcp de courage et de force pour faire ce que tu fais ...

Bises, bonne journée
Angelique
Revenir en haut Aller en bas
nounousse
Admin
Admin
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 29
Localisation : vittel

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Mar 10 Avr - 9:11

Bonjour transcenchic et bienvenue en ces lieux, moi c'est nounousse, ou Alex si tu préfères, j'ai 23 ans et maman d'une petite chipie de 17 mois et en dpp depuis un peu plus d'un an,
voila un mini résumé de moi mais tu auras le loisir de nous lire, si tu en a envies,
Je vois qu'a la différence de nous ton bébé se trouve encore dans bébé se trouve encore dans le ventre, chaque grossesse se passe différement et tu sais je suis tombé enceinte, test positif je ne voulais pas y croire , test prise de sang la aussi je me disait c'est pas vrai et première echo aussi, .. mon chéri savait que j'etais enceite des le debut avant même tout les test positifs, mais moi je ne voulais pas l'accepter, deja la j'aurai du douter de quelque chose,
ensuite j'ai toujours été folle des femmes enceinte je trouvais ca magnifique et tout mais ma grossesse, non je ne voulais pas qu'on me touche, qu'on me regarde qu'on touche mon ventre non mon dieu quel horreur, donc la je te comprend aussi, j'avais l'impression d'avoir un corps etranger dans le ventre, et limité c'etais degoutant ses forme etc .. je te comprend donc la dessus,
COnnais tu deja le sexe de bébé ?
Donc si je comprend bien ton chéri a deja deux enfants ? quels sont tes relations avec eux ? le plus petite a un an ?
beaucoup de question je te pose, mais c'est aussi pour te faire un peu parler et nous faire mieux comprendre un peu ta vie,
Tu sais vertige nausée , malaise j'ai eu ca tout le long , j'etais essouflée au bout de 3 semaines de grossesse juste en montant une cote je manquais de faire un malaise vaguale donc j'ai envi te dire pas trop d'inquietude la dessus,
as tu deja fais des echos ? ton chéri viens avec toi ? que ressent tu as ce moment la ?
Tu es Stricte et ferme, mais tu sais ca peut etre que ca changeras avec le temps et que vous trouverez un terrain d'entente tous les 2..
C'est très dur en tant que femme de changé de stade comme tu le fais comprendre , pareil pour tes parents je ne sais pas comment il sont avec toi, moi les miens etait super protecteur et j'avais l'impression qu'il n'y en avais plus que pour le bébé, fais pas ci fais pas ca, c'est pas bon pour toi, et tout le monde qui te demande toute les 5 minutes si le bébé pousse mais jamais comment tu vas , mais la descente la plus dur c'est l'accouchement car la tu n'existe plus , tu n'est plus la plus personne te vois, et personne te demande comment ta souffert, et ca va même jusqu'a ce que tes propres parents oubli de te dire bonjour, c'est pas leur faute après faut comprendre mais sur le coup c'est dur, je comprend très bien tes peurs fasse au sentiment de raphael pour le bébé a venir, car j'ai moi même été très honteuse à la maternité d'en vouloir a mon chéri car j'avais l'impression de ne plus exister, d'un amour fusionnelle avec lui j'etais comme effacée du tableau, il regardais sa fille avec tant de passion, j'avais l'impression qu'il n'y avais plus de plasse pour moi dans son coeur, mais ca c'est le mal qui parle, car maintenant je sais que j'ai été egoiste de lui reprocher tout ca, car c'etais juste un jeune garcon heureux de devenir père et je lui ai gaché les debuts avec ma jalousie obsessionel;
ah ba je vois plus loin que tu parle de la première echo donc oubli ma question ..
plus je te lis plus je constate que tu es completement fusionnelle avec ton chéri et moi je souffre de ca avec mon chéri c'est ma bulle, j'aime bien quand ya que moi qui lui parle quand il ne sourit qu'a moi, je voudrai etre avec lui tout le temps, et le temps ou on se vois pas je le contabilise en temps perdu, ca va même a je lui en veux quand il va bosser des fois ca ril n'est pas avec moi, par exemple la semaine prohaine je suis en vacance, et lui travail ca me ronge deja de savoir que pendant ce temps je serai pa avec lui .... mais c'est très mauvais comme relation, car ca epuise, selon les psy, et ca etouffe un peu le couple
ton discours sur le faite que tu veux que rien ne change et qu'un enfant ne brisera pas l'amour fusionnel que vous avez je l'ai eu avec tellement de gens et tout le monde me disait tu verras tu laisseras pas ta fille pour partir en week avec ton chéri comme t'arretes pas de le dire etc, je disais si c'est mon couple avant , et bien les gens avaient raison je ne laisse jamais ma fille car avec elle j'ai créé une nouvelle bulle d'amour fusionnelle, donc j'ai deux bulles maintenant qui fonctionne sur le même principe jamais une seconde sans eux ..

A mon sens tu devrais allez voir un psy maitenant pour essayer d'arranger les choses, plus tôt que laisser le mal grandir,

parle moi un peu de ton ex, 4 an d'amour, pourquoi une rupture ? tu dis que si raph arrête de te transcander tu le quittes, expliques stp ... tu veux du 100 pour cent tout le temps et jamais de ralentissement c'est ca, comment ocuuper vous vos weekend ?

tu es fière de ta bosse c'est deja quelque chose, tu t'admire en tant que femme enceinte avec des formes c'est deja très bien ..

Et oui si c'est une fille elle sera amoureuse de son père , je lis en ce moment un livre de rufo , chacun cherche un père qui parle aussi du concept d'oedipe et de plein de chose, le désir plus profond d'une petite fille de deux ans, c'est de tuer sa mère pour pouvoir epouser son père , et de vivre avec lui un amour fou sans cette mère qui les en prive , ca va même apparement jusq'au desir de coucher avec osn père ..

Donc voila je t'ai fais un roman, j'espère ne pas t'avoir offencé avec mes questions, ni répond que si tu en as envie ..

Bien à toi nounouss'
Revenir en haut Aller en bas
coco
Star
Star


Messages : 701
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 45

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Mar 10 Avr - 12:42

transcenchic a écrit:
Bonjour , (je ne connais même pas ton prénom !)
coucou ,on va dire juste Coco ,si tu veux bien

Ton dernier message m'inspire plein de choses.
c'est dejà un bon debut, faire parler sur le forum aide aussi à reflechir, en positif ou negatif mais aide

Sur la " passion du début ", je t'arrete tout de suite, le mot débit est de trop. J'ai vecu une relation exceptionnelle pendant 4 ans avec un homme. C'etait aussi fort que cela. Il n'y a jamais eu d'essouflement, pas de creux. Juste de l'exceptionnel au quotidien. Raf sait très bien que le jour où il arrête de me transcender, je le quitte.

Alors je pense que tu as beaucoup de chance d'avoir vécu cela ,et de le revivre à nouveau, apres tout depend de ce que tu appelles" exceptionnel au quotidien"

Je ne peux pas vivre dans cette tièdeur, même pour un enfant (et je dirai même encore + pour un enfant).
je pense que tout depend de l'implication que tu mettras à elever ton enfant,cela demande beaucoup de temps,beaucoup de nuits blanches, beaucoup de patience et beaucoup d'amour

Physiquement, on voit que je suis enceinte. Ce n'est pas flagrant, mais j'ai déjà une bosse arrondie (et je l'aime, cette bosse, j'en suis hyper fière, je porte plein de choses moulantes exprès Smile ). Comme je vais attaquer le 4 eme mois, j'ai encore quelques jours pour decider de le faire sauter. Mais si je fais ça, Raf me quitte. C'est impensable, je ne m'en remettrai pas.
c'est ambigu que tu aimes cette "bosse" et pas ce qu'il y a dedans ....à creuser avec un psy je crois .....et pour avoir fait la triste experience, on ne garde pas un enfant pour retenir quelqu'un ......mon ex est parti quand meme ,j'ai bien affiché mon ventre pendant 7 mois ,il me voyait ,et n'est pas revenu pour autant

Je ne doute pas de la maman que je serai. Je serai autoritaire, enseignerai à mon enfant les valeurs de respect, politesse, partage, et savoir vivre. Je ferai de lui un battant. Mais je ne serai jamais la maman à la vie a la mort. Je ne m'arreterai pas de travailler sous pretexte que j'ai un enfant. Je ne deviendrai jamais une esclavage de mon gosse. Je n'ai aucun scrupule a le coller chez la nounou. JE lui ferai manger des produits sains, bio, di jardin, que je cultive moi-meme. On peut me prendre pour une folle, j'ai été elevé avec des valeurs strictes, des fessées j'en ai pris, et aujourd'hui, je remercie mes parents de l'education qu 'ils m'ont donnée. Si je suis là ou je suis aujourd'hui, c'est en partie grace à eux.

Ton discours est celui de beaucoup de mamans .....tu feras comme ci, comme ca; mais quand il sera là .....pour de vrai....tu verras qu'on fait pas toujours comme on voulait ....apres que tu n'ai pas de scrupules à le mettre en nounou ,ca ne me choque pas, ma fille va en creche 3 aprem par semaine, sinon je peterai un cable .....que tu ne veuilles pas t'arreter de travailler....ca se comprend comme une majorité de femmes finalement......le temps des boniches esclaves de leurs enfants à la maison parce qu'elle avaient pas pu faire d'etudes c'est revolu, ou alors le choix de maman "dans l'ame" qui aiment rester avec leurs enfants ......tant mieux pour elles....tres peu pour moi ...j'y suis contrainte depuis 17 mois mais pas de gaité de coeur


Ce bébé, ça fait 9 mois qu'on en parle.
tu as eu donc le temps de te poser toutes les questions , sa place,votre vie future,ta peur de rivalité...........pourquoi l'avoir désiré autant si c'est pour le rejeter ? (je ne veux pas t'agresser j'essaye de comprendre)

Nous voulions attendre que le divorce de Raf soit prononcé, mais l'envie etait plus forte que tout. A noel, Raf m'a demandé d arreter la pilule. 3 semaines après, j'etais enceinte.
Nous avons, bien sur, vu la forme de patate avec deux mains et deux pieds, on m'a fait entendre son coeur. Tout le monde m'avait dit que c'était merveilleux, que ça allait changer ma vie. Rien. Que dalle.

je te rassure, moi non plus les ecchos ne m'ont pas "extasiée " autant que je le pensais .....remarque j'en ai fait une avec des amis gays (hommes) et les autres seule ....


Hier soir, je crois que Raf a commencé a prendre conscience du désastre qu'il y avait à l'intérieur de moi. Il a été parfait. A la fois doux et tendre, plein de calins et de promesses; mais aussi puissant et fort, ce qui me transcende encore +.
J'ai tellement de mal a exprimer ce que je ressens pour lui.
J'ai beau savoir que c'est un mini-lui qui est dans mon ventre, il ne sera jamais son pere. Il sera different, ce sera mon enfant, et pas mon mari et mon enfant.

Encore une fois sans te vexer.......quelles sont tes relations avec ton propre père?
Un enfant n'est pas un "mari" .....il y a là dessous je pense une souffrance de ton passé

Tu as l'air de plus qu'elqu'un de tres exigeante (ce n'est pas forcement un defaut) ,qui sait ce qu'elle veut et ne veut pas .....mais attention ......j'etai s ce genre de personne avant ma fille...........et plus dure a été la chute à sa naissance .............

Nous voulons, de toutes facons, une fille. Mais si c'est une pisseuse, ca veut dire qu'elle sera amoureuse de son père. Et ce sera un drame !!
Je dirai HEUREUSEMENT on ne choisit pas
bien sur une petite fille sera amoureuse de son papa, et un petit garçon plus proche de sa maman ....mais d'un amour different ....celui de la chair et du sang ....pas comme un (e) rivale .........tu as l'air tres intelligente ,tu peux etre jalouse d'une femme qui regarde ton homme, lui envouloir à mort ,l'evincer meme .........mais un bébé

On me parle de 2 amours différents entre un papa - son enfant et une femme - son mari. Je ne pense pas que le problème soit une question d'amour, mais une question de temps, de place, de disponibilité, de fatigue. Une question d'etre là pour l'autre. Ne pas, ne surtout pas, oublier qu'avant d'être un parent, l'autre est une épouse, une maitresse, une complice.
Je dirai ,je suis d'accord et là à toi de rester cette maitresse ,cette femme, ....en fait peut etre que justement tu as peur de ne pas etre à la hauteur (j'emets des hypotheses) ......

Je ne supporte pas qu'on me reduise à un ventre. J'existais avant. Je veux continuer a exister pour ce que je suis. En arrivant hier soir, ma petite collègue ( 5 ans de + que moi) me dit " salut petite maman !!". Mon sang ne fait qu'un tour. Et je me dis que là aussi, je suis devenue un ventre.
Alors dis leur gentimment ........mais dis leur si cela te pèse autant ...........l'amour maternel n'est pas inné comme on veut nous le faire croire ........on devient maman, on ne l'est pas forcement

Comment fait-on pour éléver seule un enfant ?
j'ai du tout quitter ,le sud,mon boulot, mes amis, ma vie...pour me rapprocher de ma mere ,sinon je crois que je serai morte ....la DPP m'a fauchée de plein fouet aux 4 mois de ma fille.....les nuits où on se leve toutes les 2h pour allaiter (ca ca a été aussi l'horreur, et ne crois pas que c'est obligatoire d'allaiter si tu ne le sens pas) .............puis un bébé qui n'a pas dormi de toutes ses journées jusquà ses 4 mois (elle se reveillait à 7h et ne dormait pas jusqu'à parfois 23h) .....à cause d'un reflux gastrique ...........ca a été tres dur et j'ai ensuite plongé tres tres bas .......
je releve la tete seulement maintenant ,je ne suis pas encore sortie entierment de la dpp mais je reprends mon independance ,je prends un appart avec ma fille ,on verra bien, j'ai tres peur de me retrouver seuls avec elle constamment mais je n'ai pas eu le choix puisque le papa est parti



N'as tu jamais de haine en regardant ta fille, et te disant qu'elle est la moitié de cet homme que tu as aimé, et qui t'a abandonné ?
Je pense que si ,inconsciemment au debut je lui en ai voulu à ma fille , mais elle n'a pas demandé à etre là, j'ai eu le choix ,j'ai choisi de la garder (je ne sais pas si je le referai sachant aujourd'hui par où je suis passée) mais heureusement elle ne lui ressemble pas trop ....et surtout fnalement il ne l'a pas reconnue donc je ne suis pas obligée de le voir ........et il est à 700 km .....donc un jour surement j'arriverai à l'oublier (jamais completement car il restera 50% de ma fille) mais mon coeur ira ailleurs un jour j'espere ...pour le moment 1 an 1/2 apres c'est encore dur mais je n'en veux plus à ma fille ...........je m'en veux à moi d'etre tombée si bas, d'avoir eu des pensées aussi moches envers elle ,et des envies de mourrir mais un jour je sais que j'oublierai et elle sera là ma princesse pour me rappeler que la vie est belle


il faut bcp de courage et de force pour faire ce que tu fais ...
je n'ai pas eu le choix ,je pensais que le papa reviendrait .....mainteannt à moi d'assumer mon choix ,pas à ma fille d'en subir les consequences .alors reflechis bien à ton choix

Bises, bonne journée
Angelique

bonne journée à toi aussi
bises
co
Revenir en haut Aller en bas
nounousse
Admin
Admin
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 29
Localisation : vittel

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Mer 25 Avr - 13:33

transchanchic, plus de nouvelles , tu vas bien ???
Revenir en haut Aller en bas
transcenchic
P'tite nouvelle
P'tite nouvelle


Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 38
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Jeu 26 Avr - 6:26

Coucou
Désolée de cette absence, mais l'une des réponses que j'ai lue m'a exaspérée, et j'ai donc préférée ne pas y repondre plutot que d'être cynique.
Nous avons appris que c'est une petite fille, c'est ce dont nous revions tous les deux... Nous sommes donc ravis. Les nausées sont à peu pres partis. Je n'ai toujours point d'appetit, mais ca va mieux.
Nous n'arrivons, en revanche, toujours pas a acheter de choses pour la patate. Raf ne veut pas non plus acheter d'habits car il attend d'etre sur que ce soit bien une moufflette ....
Je suis en vacances avec ma maman et ma mamie. Deconnecter du boulot, ca fait un bien phenomenal, d'autant plus que, ces 10 derniers jours, je me suis retrouvée avec des maux de tête carabinés, que même le doliprane ne calmait pas ...
Voilà les dernieres news . . .
En tout cas, merci d'avoir pris de mes nouvelles, ca me touche beaucoup .....
Angelique
Revenir en haut Aller en bas
nounousse
Admin
Admin
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 29
Localisation : vittel

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Jeu 26 Avr - 8:41

coucou;

COmment ca une réponse ta éxaspérée ????? moi ? quel sujet ? eclaire moi un peu stp ..
je commencais a me dire que j'espèrais qu'il ne t'etais rien arrivé
Félicitation pour ta petite fille c'est super .. qu'elle a été ta réaction ?
Mon chéri aussi était comme raf il a préféré attendre une autre echo pour être sur;
profite bien de tes vacances, et n'hesites pas a donner des news ,
pour le mal de tête tu as deja essayé le maccaron fraicheur ?
Revenir en haut Aller en bas
coco
Star
Star


Messages : 701
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 45

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Sam 28 Avr - 16:10

Vu qu'au debut y avait que moi qui répondait, ca doit venir d'une de mes reponses ......... Shocked
désolée si j'ai dit un truc de travers ..........eclaire moi
Revenir en haut Aller en bas
MiNiNoUsS
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Lun 30 Avr - 21:20

Coucou et bienvenue sur le forum

Tout d'abord tu parles de normalité. Qu'elle normalité ?
Toutes les femmes, toutes les grossesse, tous les accvouchements sont tellement différents que aucune réaction n'es la même.
Je te conseil de prendre RDV avec une psy à la mater afin de prévenir la DPP.
Mon copain aussi n a pas eu plus de reactions que sa, j aimais etre enceinte ( apres les 4 mois de grossesse, donc apres les naussés) mais je n aimais pas mon bébé.
Et si j avais su je me serais faites suivre, car, pour ma part, a cause de mon accouchement et de la fatigue je n ais pas non plus aimé mon bébé apres. Mais pour moi c'est particulier.
Au contraire je pence, qu'en te faisant suivre, tu seras étonnés à la naissance, car c'est du concrès.
Le début de la grossesse c'est l horreur avec les nausés ... Je pence que l on apprécié plus quand on le sent bouger, qu'on connait le sexe.
Et puis une grossesse aussi rapide en plus, il faut le temps de s'y faire, tu n as pas eu le temps de t y préparer que ca t ais tombé dessus.


_________________
I love you MiNiNoUsS I love you

flower
Revenir en haut Aller en bas
nounousse
Admin
Admin
avatar

Messages : 1183
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 29
Localisation : vittel

MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    Lun 7 Mai - 8:00

coucou

Tu ne répond plus tout vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Future Maman en souffrance    

Revenir en haut Aller en bas
 
Future Maman en souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les angoisses de future maman
» future maman cerclé et au repos par ici!!!
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Recettes faciles a congeler!
» Recette de repas à faire congeler???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maman en peine: forum sur la dépression post partum et le babyblues :: Dépression, babyblues... :: Accueil-
Sauter vers: